Venise, la Sérénissime !

IMG_2953Venise fait rêver le monde depuis 1000 ans

alors rien de plus chic que de partir se plonger dans sa splendeur et les mystères de son carnaval

pour y  fêter son anniversaire !

Depuis sa création la Sérénissime n’a cessé de fasciner ambassadeurs et rois, artistes et écrivains et

évidement la petite voyageuse que je suis.

IMG_2973J’aime la beauté de ses palais, la richesse et la forme voluptueuse de ses églises et surtout les silhouettes romantiques de ses gondoles amarrées au quai.

 

C’est fou comme cette ville originale et hors du commun reste pour moi, à chaque fois que j’y reviens, la plus éblouissante. ! …

Elle le doit bien sûr à ses architectes et aux nombreux artistes qui sont venus y chercher l’inspiration, tous ces peintres, ces sculpteurs et ces musiciens qui l’ont vénérée.

Pour la terre entière, le Grand Canal est la plus belle avenue du monde dont il est impossible de se lasser tout comme la place Saint Marc avec ses millions de touristes qui se mêlent chaque jour au vol des pigeons et aux crépitements des appareils photos. J’aime son animation festive et ses immenses terrasses mythiques.Elle est d’après Napoléon   » le plus beau salon d’Europe ».

Pendant des siècles, la Piazza San  Marco est restée le cœur de la Sérénissime en concentrant l’essentiel de la vie politique et religieuse avec La Basilica San Marco, les Procuraties et le Palazzo Ducale.

La Basilique Saint Marc avec sa façade ruisselante de mosaïques et son intérieur en or est un véritable joyau, son architecture à la fois gothique et byzantine est une belle illustration du croisement dse deux culture occidentale et orientale.

La cerise sur le gâteau c’est de grimper à la galerie extérieure qui domine avec ses célèbres chevaux de bronze, dérobés à Constantinople ils symbolisent la puissance militaire de la république. Au coucher du soleil on peut y admirer la place et le paysage le plus photogénique de Venise avec ses deux colonnes, dont l’une est surmontée du lion ailé, symbole de Saint Marc.

IMG_3042

IMG_3037Le Palais des doges est aussi une remarquable représentation de l’art gothique vénitien.

Si on ne peut que s’extasier devant la richesse de ses collections et la beauté de son architecture,  j’avoue  avoir toujours trouvé son atmosphère  lugubre, surtout du côté de ses sinistres prisons et de son pont des soupirs si chers aux touristes.

 

Venise recèle tant de merveilles qu’il faut jeter tous les plans et se laisser simplement guider par son instinct pour se perdre dans les entrailles de la belle.

Il faut déambuler dans ses ruelles minuscules, franchir des petits ponts pour tomber sur des places toutes plus belles les unes que les autres.IMG_3023

IMG_2962Parce que la beauté est partout, à chaque coin de rue, au bout de chaque allée, au détour de chaque place. Qu’il fait bon s’y perdre !

Parfois même sur les murs un artiste laisse s’exprimer son talent.

Sommes nous tombés par hasard sur un Banksy  ?

 

 

IMG_2963Flâner sur la pointe du Dorsoduro dominée par la coupole triomphale de la Chiesa Santa Maria Della Saluté, en suivant doucement les quais pour une longue promenade ensoleillée loin de l’agitation de la place St Marc, est un vrai bonheur.

Ce quartier est une concentration d’art et de création avec ses multiples  galeries et ses nombreux musées. Du palais inachevé de la milliardaire Peggy Guggenheim dont la passion pour l’art moderne est bien connue au  Centre d’art contemporain La Punta della Dogana acquis par François Pinaud, c’est une débauche artistique. Sans parler des autres musées plus classiques qui exposent des artistes d’hier et d’aujourd’hui.

IMG_2956

 

Venise est située au coeur d’une lagune séparée de la mer Adriatique par une longue bande de sable, Le Lido.IMG_2938

C’est sur cette île que nous avons déniché notre hôtel, bien placé non loin du Palais du Cinéma, où la Biennale de Venise organise, entre autres événements culturels, le concours international d’art cinématographique de Venise

Avec Berlin et le Festival de Cannes, La Mostra de Venise compte parmi les trois plus grands festivals de cinéma au monde.

Les splendeurs de Venise sautent aux yeux à chaque pas

mais il faut y revenir plusieurs fois pour toutes les découvrir et les apprécier….

 

Pour conclure je dirai que Venise est magique, unique et incroyablement belle.

 

FOR AN ENGLISH VERSION OF THIS ARTICLE CLICK HERE

Derniers commentaires

Articles récents

Les collines de Lisbonne

IMG_2779

 

Happy new year from Lisbon

 

Le chiffre sept est très curieux.  Il y a les sept péchés capitaux,  les sept merveilles du monde, et  la légende  raconte que Lisbonne a aussi  sept collines tout comme la capitale italienne.

Je ne sais pas si c’est la vérité car  il nous a été difficile de toutes les identifier,  mais on sait bien qu’il est toujours mieux de partager des similitudes avec la légende de Rome !

Ce qui est certain c’est que si vous voulez avoir une vue d’ensemble de la ville il faut en escalader quelques unes, c’est ce que nous avons essayer de faire.  A pied sur ses ruelles pavées, en bus comme un véritable liboète, en sautant dans le mythique tram 28E comme les touristes, ou en empruntant les pittoresques funiculaires  lorsque la pente est trop raide.2018-01 lisbon (66) 2

Nous avons choisi la plus haute pour y loger, un appartement agréable  à côté du fameux Castelo de São Jorge, imposante forteresse arabe qui domine la colline et fait de l’ombre à toutes les autres. C’est un des plus vieux édifices de Lisbonne et the place to be pour contempler les feux d’artifice du nouvel an 2018.IMG_2772

 

Chacune des sept collines a des histoires à raconter, et depuis ces sommets, les points de vue révèlent les coins cachés de la ville. Les ruelles tortueuses qui montent à ces promontoires sont toutes aussi escarpées les unes que les autres, mais à l’arrivée  la ville y est splendide et  les  panoramas qui s’offrent à vous, sur ses maisons multicolores et ses monuments, ainsi que le superbe Pont du 25 Avril au dessus du Tage avec  la silhouette du Cristo Rei qui veille, copie conforme de la statue du Christ du Corcovado à Rio de Janeiro, sont stupéfiants !

Direction Belèm pour découvrir le passé de Lisbonne qui rend un hommage gravé dans la pierre aux exploits de tous ces navigateurs portugais partis à la découverte du nouveau monde.IMG_2663IMG_2845

 

Il y a aussi le Lisbonne futuriste avec le site de l’Exposition universelle de 1998 qui a réussi avec brio à reconvertir l’ex-quartier industriel de Xabregas en centre de loisirs.Une gare monumentale avec un architecture spectaculaire de verre et d’acier qui semble tiré d’un film de science-fiction. L’architecte catalan Santiago Calatrava a d’ailleurs également réalisé l’ Aéroport de St Exupéry à Lyon. Le  Parc de loisirs est dédié à l’océan avec un des plus grand aquarium d’Europe. Impressionnant. Mais prendre le télécabine pour une balade dans les airs avec une vue fabuleuse sur le Tage et le Pont Vasco de Gama reste le must !

Mais bien évidement pas de séjour à Lisbonne sans prendre le temps de  flâner sur une terrasse pour boire un verre avec quelques tapas ou déguster ces délicieux pastei de nata,  avec cette fois la découverte du gâteau à l’orange dans le salon de thé de la plus ancienne librairie du monde non loin de  … Vous l’aurez reconnu,  le mythique café  A Brasileira qui a conserve au fil des ans son charme indéfinissable et son décor des années 20.

IMG_2807 2Incontournable !!

Grâce au train du littoral, les plages de la Costa des Sol sont proches de Lisbonne et l’occasion de découvrir la Riviera. Mais à une demi-heure de Lisbonne il ne faut absolument pas zapper le « glorieux Eden » nom donné à la ville de  Sintra par l’écrivain Lord Byron. On comprend facilement que la famille royale et la cour ont choisi d’y résider et que les poètes et les écrivains du XIXème siècle soient venus y chercher l’inspiration.

C’est un endroit magnifique et verdoyant où se concentre une multitude d’activités, dont la visite d’anciens châteaux et de palais somptueux. J’en ai vu pourtant dans ma vie des châteaux. De Versailles à Paris au château de IMG_2740Neuschwanstein en Bavière, et  j’en passe tous aussi prestigieux les uns que les autres, mais le Palacio Nacional Da Pena perché sur un piton au coeur de la Serra à Sintra,  d’une beauté absolument époustouflante,  m’a fait grande impression.

IMG_2745

 

Féerique à souhait  avec son architecture fantaisiste qui mêle  les styles mauresque, gothique, baroque et renaissance, romantique par excellence avec son ambiance de conte de fée et sa déco de film ou d’opéra.

Une visite  surprenante et fascinante.

Avec un superbe arbre de Noël qui ajoutait à la magie du lieu  !

IMG_2747

 

 

 


Le luxe dans l’antiquité

IMG_2396Cet Automne  a conservé des allures d’été indien, l’occasion est trop belle pour ne pas profiter d’une escapade dans le sud.

Avignon sera notre première escale, traverser le fameux pont St Benezet  évidement c’est impossible  il s’arrête net au milieu du Rhône, mais admirer  le Palais des Papes, superbe forteresse gothique c’est tout à fait possible et  je ne m’en lasse pas en sirotant un verre  sur la terrasse d’un café de la place du palais.

IMG_2411

Dormir dans la ville d’Uzès est un des meilleurs choix qui soit, dominée par le donjon de son duché et bordée de vignes, d’oliviers et de garrigue elle est si belle et reste ma ville préférée de la région.  J’aime particulièrement flâner sur son marché place des herbes qui fleure bon la Provence,  la vue de ses étalages aiguisent mes papilles et ses délicieuses odeurs chatouillent agréablement mes narines.

IMG_2443Dans toute la région les vestiges romains nous rappellent l’influence d’un grand peuple debâtisseurs. Elèves des grecs et inférieurs à ces derniers par le goût,  les architectes  et les maçons romains ont l’obsession de la sécurité, ils imprimèrent donc à leurs oeuvres un caractère remarquable de solidité et d’utilité pratique.  Le Pont du Gard en  est une impressionnante illustration.   Cet aqueduc qui alimentait Nimes est constitué de trois niveaux d’arches, et révèle leur immense talent.

 

En cette fin d’octobre la nature se pare de couleurs flamboyantes pour les derniers beaux jours de l’année,  alors c’est avec le mistral mais sous le ciel bleu minéral d’Arles que nous allons en vivre les meilleurs moments.  La ville du lion est  assise au bord du Rhône,  comme une vénérée et majestueuse reine à l’ombre de sa gloire et de ses monuments. (Frédéric Mistral).

IMG_2553

 

A l’époque antique, Arles était un centre urbain d’importance et une plaque tournante du commerce fluvial et maritime, elle a attiré une élite fortunée ayant laissé des témoignages de cette vie d’agrément et de son art de vivre. Elle possédait donc comme il se doit un amphithéâtre parfaitement conservé à ce jour comme un rappel du célèbre Colisée, un théâtre, un pont et un cirque.IMG_2570 Actuellement dans le cadre d’un partenariat avec la bibliothèque de France, le Musée départemental Arles Antique donne lieu à une exposition inédite  en Europe : « Le luxe dans l’Antiquité ». Cette collection  révèle le raffinement de cette époque et combien le luxe est inséparable de l’aventure humaine. De véritables trésors qui mettent à l’honneur l’histoire et le savoir-vivre d’une civilisation déployée sur les rives du Rhône.

 

IMG_2565

Ville d’Art et d’Histoire, de l’antiquité à nos jours en passant par l’époque médiévale et la renaissance, Arles n’a jamais cessé d’attirer les artistes.

En février 1888 c’est l’arrivée du peintre Vincent Van Gogh. Le nom de ce peintre restera à jamais associé à la ville d’Arles car au cours de son séjour arlésien assez court cependant, il  va créer plus de 300 oeuvres qui vont former un des plus éclatants chapitres de l’histoire l’art. Las de la vie trépidante des villes et du climat rigoureux qui règne dans le Nord, Van Gogh met le cap vers le Sud pour vivre sous des latitudes plus clémentes, et surtout pour y trouver la lumière et les couleurs de la Provence qui lui permettront de perfectionner sa nouvelle technique.

Dans la ville plusieurs lieux rappellent le passage de l’artiste néerlandais, et  notamment les endroits qu’il a choisi pour poser son chevalet et réaliser des oeuvres incontournables de l’histoire de l’art qui vont immortaliser pour toujours un moment, une ambiance, une certaine lumière du jour ou de la nuit comme cette si célèbre terrasse de caféterrasse 3 sur la place du forum.  Mon ami et moi nous avons pris beaucoup de plaisir à retrouver l’atmosphère nocturne particulière de cette petite place.

IMG_20171028_185922 3Comme ce jour de septembre 1888 le ciel est  dégagé, la lumière a deux sources, la lumière naturelle provenant du ciel que le peintre a représenté avec des étoiles comme des fleurs sur le fond bleu profond du ciel, et la lumière artificielle de l’éclairage au gaz de la terrasse du café. Il a traité cette seconde source lumineuse  par des tonalités de jaune sur l’auvent et le mur du café et des reflets matérialisés par des touches jaune sur le pavé.

Sur la toile originale on peut distinguer un couple qui se croise sur le pavé, sur la photo prise par nos soins un des derniers soirs de ce mois d’octobre 2017 les lumières sont aussi belles,  et  je profite simplement avec bonheur de l’instant présent. Il ne manque que la constellation  du verseau dans le ciel….

 

Articles plus anciens

Le jardin des cinq sens

Flamboyances viennoises

Les charmes discrets du pays catalan

My world tour of mythical cafes (version française publiée le 11 mars)

Mon tour du monde des cafés mythiques

Tentations, une irrésistible exposition

L’hiver en Andalousie, le paradis !

Art graphite |
Fans de Mangas à marseille |
Miaj fotoj pri nudeco |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CITRON VERT
| Raconte moi une Poupée
| Trapeze volubile