Flamboyances viennoises

IMG_2142Cet été 2017 a été une nouvelle occasion pour me rendre, accompagné d’un ami dans la capitale autrichienne, une exploration encore plus passionnante que la première en 2009.

C’est en prenant un café au  bar de l’Hôtel Sofitel, conçu par le célèbre architecte Jean Nouvel, que nous avons commencé par l’admirer,  de son 18ème étage il en offre une vue panoramique absolument fantastique.  

Vienne est en même temps (expression devenue récemment célèbre) nouvelle et ancienne. Traversée par le Danube, dominée par la cathédrale Stephansdom, le plus grand édifice gothique du pays et entourée  par son célèbre boulevard le ring comme un collier précieux, cette ville est certainement avec ses palais somptueux et son architecture majesteuse la  ville la plus élégante d’Europe. 

IMG_1827

C’est sous les régences de l’impératice Marie-Thérèse et l’empereur François-Jospeh que Vienne a pris toute son ampleur de joyau baroque. Pour débuter le Château de Shonbrunn en est une belle représentation. Visiter les appartements, flâner une journée parmi les parterres de fleurs et les bassins, escalader la colline pour contempler le paysage de la terrasse de la Gloriette, c’est un peu mettre ses pas dans ceux de son illustre propriétaire, la charismatique Sissi.  

IMG_2126

IMG_1843

IMG_1857L’opulent palais impérial de la Hofburg devant lequel se pressent toutes les calèches était la résidence des familles régnantes, aujourd’hui elle est devenue celle du Président de la République.

Nous avons également été enthousiasmés par le style d’inspiration grecque du Parlement, et notamment pour ses atours pompeux, en particulier l’étincelante  statue de Pallas Athena au pied des escaliers

IMG_1898

Si Vienne a une histoire fascinante, elle se distingue aussi par sa richesse culturelle. 

Le nombre de ses musées donne le tournis et nous avions que l’embarras du choix. De celui si intéressant de Freud à celui plus émouvant de Mozart en passant par l’étourdissant  Museumsquartier

IMG_2004Après une passionnante visite de l’exposition sur la création artistique de Monet à Picasso à L’Albertina, nous nous sommes rendu au Léopoldmuséum qui abrite l’une des plus importantes collection d’art moderne autrichien et notamment  les dessins et les originales silhouettes d’Egon Schiele.

IMG_2117De Vienne, Gustav Klimt est probablement l’artiste le plus emblématique et la figure de proue de son mouvement Art nouveau. Impossible de résister à l’attrait de son indécence artistique et de ses toiles éblouissantes d’or et de feu. D’une part avec sa célèbre Frise IMG_1950Beethoven qu’il faut admirer à la Sécession, ce lieu unique dont l’architecture est emblématique du mouvement artistique du même nom et de  l’effervescence des années 1900. Et puis j’aime tellement  sa devise apposée sur sa façade: « A chaque âge son art , à chaque art sa liberté ».

Bien évidemment une visite au sublime Musée du Belvédère s’impose pour y vibrer à nouveau devant le Baiser et la merveilleuse Judith.  

Klimt a aussi participé à la  décoration du riche Kunst historic museaum Wien dont les collections sont impressionnantes, presque  tout autant que son IMG_2010restaurant qui vaut le détour rien que pour son décor grandiose. 

Chaque toile de Klimt s’appelle désir et chaque musée de Vienne en possède au moins une,  c’est pour cela qu’il faut tous les visiter et le MAK nous a d’ailleurs réservé à ce sujet une belle surprise ! 

IMG_1915

 

Mais Vienne est aussi musicienne et plus de compositeurs célèbres y ont vécu que dans n’importe quelle autre ville.

La musique se fond littéralement dans l’air que l’on respire et notamment dans ses églises, lorsqu’on a la chance d’assister à un concert, comme dans la belle église baroque Karlskirche située sur la Kalsplatz, ou revoir Giselle, ce ballet encore plus magique sur écran géant en plein air. 

wien ballet (4)

Loin des demeures royales Vienne possède aussi ses quartiers éclectiques comme celui de Undertwasser Haus avec son architecture ondulante et colorée qui prend des airs de Gaudi.

IMG_2038Ce serait très présomptueux de penser que désormais Vienne n’a plus de secrets pour nous,

pourtant ce que je peux dire, c’est que lors de cette escapade estivale et avec un plaisir inégalable, nous nous sommes tant imprégnés de son ambiance et de sa beauté, que l’on pourrait presque y croire ! 

Mais l’Autriche n’a pas fini de nous séduire …. à suivre 

  

 

Derniers commentaires

Articles récents

Les charmes discrets du pays catalan

Loin de l’actualité du monde et de l’effervescence de la croisette, la Catalogne était l’endroit idéal  pour  me  ressourcer. Cette région, qui commence approximativement en France aux alentours de Perpignan et qui s’étend jusqu’à Barcelone en Espagne a effectivement une tonne d’atouts.

senyera_castillet-1 Il suffit d’apercevoir son  drapeau traditionnel bien reconnaissable pour savoir que l’on se trouve sur le territoire catalan. Son origine est légendaire, basé sur le blason des comtes de Barcelone il affiche

images-1 9 bandes horizontales et flotte un peu partout avec ses couleurs qui rappelent l’or et le sang.

Cette belle région possède un climat exceptionnel et  un décor de rêve avec en France  le pic du canigou. Le point culminant oriental de la chaîne des Pyrénées est un sommet  magnifique très cher aux Catalans.

En France comme en Espagne, à cette époque de l’année la plupart des villages organisent fêtes et festivals.

gerona mai 2017 (1)Du 13 au 21 mai  c’était la fête des fleurs à Gérona en Espagne. Une occasion de découvrir cet événement enchanteur qui consiste à couvrir la ville de fleurs durant plusieurs jours. Des monuments aux patios en passant par les jardins, les compositions et les installations de fleurs sont époustouflantes de beauté et d’imagination, des créations qui jouent parfois avec des miroirs et  s’apparentent à des oeuvres d’art contemporain. Elles permettent surtout de faire découvrir les lieux historiques de la ville en les mettant merveilleusement en valeur.

C’était aussi le temps des cerises et en France, Céret « la capitale de la cerise » organisait sa fête annuelle. C’est une sorte de grand marché qui regroupent tous les producteurs où les cerises sont vraiment les plus belles. Avec de nombreuses animations dans les rues la ville se pare de rouge et vibre aux  rythmes des danseurs de sardane.

imagesDe nombreux artistes de Montmartre et de Monparnasse ont fait les beaux jours de Céret en venant y séjourner dès le début du XXè siècle et tous les peintre catalans de renommée internationale s’y sont donné rendez vous  : en 1953  au cours d’une fête organisé en son honneur Picasso dessine la célèbre « Sardane de la Paix » au Grand Café. En 1965  sur la place Picasso, Dali  annonce en grande pompe son mariage avec Gala. En 1966 Ben et ses amis y font un happening.  Enfin  en 1977 c’est  à sa demande que Joan  Miro y fera une exposition dans son Musée d’Art Moderne – le plus important des pyrénées orientales – qui retrace toute l’aventure artistique de la Ville.

colluiore mai 2017 (0) Collioure, j’y retourne toujours avec le même plaisir car rien ne change. Le charme magnétique des couleurs opère toujours. En 1906 pour Matisse c’est aussi  la fascination du site et avec son ami Derain la naissance d’un nouveau mouvement pictural  »le fauvisme ».  Ensuite Braque, Marquet, Dufy viendront les rejoindre et ensemble ils vont changer pour toujours la peinture avec leurs touches éclatantes, violentes et lumineuses,  ses teintes n’ont évidemment pas changé et elles continuent d’inon­der Collioure de leur merveilleux éclat. Un « chemin du fau­visme » a été élaboré dans le village sur les traces des artistes. Dans les rues, au château, sur le port, on peut retrouver les endroits où les peintres posèrent leur chevalet. Je vous assure l’émotion est garantie.

Mon dernier coup de coeur je le réserve pour le port de Saint Cyprien, car on peut y mettre les voiles au sens propre comme au sens figuré. D’une part c’est le port d’attache le plus important du golfe du lion et si vous êtes un navigateur dans l’âme vous allez y trouver votre dose de plaisir.  Si vous êtes un joueur de golf  de nombreux parcours vous donneront aussi l’exaltation que vous recherchez. Mais si comme moi ces activités ne sont pas votre tasse de thé, rassurez vous  d’autres vont combler vos attentes. unnamedSi la beauté des paysages va vous faire tout oublier c’est sa douceur de vivre qui va totalement vous séduire. Savourer une promenade au bord de la mer, faire son marché à la première heure ou  flâner sur une terrasse ombragée en sirotant un verre en bonne compagnie ne sont que quelques exemples pour vous permettre de mettre définitivement les voiles …


My world tour of mythical cafes (version française publiée le 11 mars)

A cafe is a friendly space, I go there to live a meeting, to meet friends, to read writing or to listen to a conference.
In many cultures, coffee occupies an essential function as a place of collective gathering or individual relaxation. We look for an atmosphere, an atmosphere that is social, relaxed or trendy: it is a whole art of living. It is also a refuge where you can observe, talk or debate around a drink or a cup of tea. I have multiplied these opportunities to live magical moments in the most beautiful cafes in the world.
Among the Philosophers and writers are many of the regulars of the cafes, according to the testimony of their works or in their biographies like Anthony Collins , Voltaire , Ernest Hemingway, closer to us Jean Paul Sartre or Simone de Beauvoir.
Throughout the world, some cafes are distinguished by their extravagant beauty or have become mythical by the frequentation of illustrious personages. During my travels I had the privilege of knowing some of them.

images-1In 2004, I went to the Café Tortoni in Buenos Aires .  Inaugurated in 1858 by a French immigrant called Touan, he was named Tortoni in reference to the Tortoni café in Paris , an establishment on the Boulevard des Italiens where the elite of Parisian culture of the nineteenth century met. In 1880 the Tortoni coffee moved to the Avenida de Mayo , at its present location in the Argentine capital. The place saw passing figures of the policy as well as prestigious international figures like Albert Einstein or Federico García Lorca . Coffee still retained the decoration of its early years.

During a trip to Paris I was invited to drink tea on the terrace of the famous Café de Flore Unknown-1located   Boulevard Saint Germain.It is made its appearance in1885, a few years after the beginnings of the Third Republic . It owes its name to a sculpture of Flora , goddess of flowers and the spring of the mythology greco-Roman , located on the other side of the boulevard.This Parisian institution is a high place Historic left bank of literary all-Paris , Philosophical, cultural, artistic, and high-top international tourism venue. It attracts an intellectual elite that will sound the golden age of coffee. The couple Jean-Paul Sartre and Simone de Beauvoir will make their  » head office « .

Cafe_Brasileira_in_LisbonI Brasileira is probably the most mythical cafe in Lisboa because often frequented by politicians, artists and writers modernist.
It is a full-fledged historical monument, opened in 1905 and has since ceased attracting tourists with its Art Nouveau façade and its interior adorned with gilding, large time-stained mirrors and painted ceilings . On the terrace, it was impossible to miss the statue of Pessoa (which was one of the headquarters) sitting at a table, book in hand, I immortalized this moment with a souvenir photo in November2008. A museum with paintings and drawings from the Roaring Twenties. It is all in length and beautiful ceilings adorned with incredible circular neon chandeliers. Incredibly moving.

I keep a delightful memory of the Der Demel Tea Room in Vienna. o-1Founded in 1786, it is still in its original baroque style building, close to the Hofburg . This pastry provided the court of the Emperor, and even supplied the Empress Sissi, very greedy with delicious sweets. The ideal place to discover the Viennese coffee tradition, preferably with a share of Sacher Torte . As a result of this trip in December 2009 in the Austrian capital I had the pleasure to taste the inimitable chocolate cake that conquered the whole world and made the name Sacher world famous.

IMG_1421 2In Budapest, Café Gerbeaud is an institution. Founded in 1858, this legendary establishment in Vörösmarty Square is considered one of the oldest and most famous cafés in Europe. It is more a pastry (cukraszda) than a kavehaz in Hungarian. You enjoy cakes, tea, hot chocolate and excellent coffee in a very dramatic red lounge, rococo at will with large curved and gilded mirrors. All that the Empire had of « fine people » went to Gerbeaud’s and the Empress Sissi also made frequent visits during her travels in Hungary. One of the first days of January 2013 I will delight by a moment of perfect refinement combining

IMG_2310the eyes and the palate.

The San Gines Chocolaterie in Madrid, founded in 1894 in the heart of the city near the Puera del Sol, is another of themost important places in Madrid. This is not a chocolate shop, but rather one of the flagship places of Spanish gastronomy, the famous « chocolate con churros », which serves as breakfast, dessert or snack , Fantastically good ! Just see the number of people there in the late afternoon or on the rainy days … Old photos of stars adorn the walls and also show business or political personalities. I know a friend who has succumbed several times to his irresistible attraction. A really unmissable address!

 IMG_0214 - copie In Rome, the Antico Caffé Gréco opened by a Greek in 1760 (hence its name), is undoubtedly the best known and the oldest cafe of the Roman capital. It is located in Via Condotti near the plaza of Spain, arranged in a row of small rooms with purple walls covered with paintings supplemented by small tables in marble and velvet armchairs. Over time, the caffè Greco has seen numerous intellectuals, including Stendhal , Goethe , Hector Berlioz and many others. During the month of September 2016, during a return to the eternal city, to take a brunch in this mythical place will remain for me an imperishable memory.

 To finish the year 2016 in beauty, a journey in the south of Italy seemed appropriate. The IMG_0403softness of the weather, the beauty of the  Especially to live magic moments like those shared in the beautiful big caffé Gambrinus in Naples. Founded in 1860 and decorated with frescoes and friezes in a floral style, it proclaims the Art Nouveau , it preserves from the time many golden stuccoes, wide mirrors, statues and pictorial works. The Gambrinus has recovered its former splendor, it is one of the most frequented places of Naples as well by artists, intellectuals or tourists such as us, it is located on the famous Piazza del Plebiscito of Naples . A detour is necessary for the beauty of the place although the friendliness of the waiters is not always with the appointment.

Magestic_caféIn this month of March 2017, it is simply in Porto in the Majestic Café, where JK Rowling started writing Harry Potter. This is worth all the stars of the world isn’t not ? This café is not only famous for this anecdote but also for it story, its importance comes both from the cultural atmosphere that surrounds it, especially the tradition where various personalities of the cultural and artistic life of the city metting , But also for its élégant Art Nouveau architecture. It was the last one in which I had a real pleasure in sharing my breakfast with a friend without hurry, telling us that we were perhaps sitting there where the illustrious author was seated for Write the novel of the century.IMG_1367
I do not know yet which projects will take me on my next trips, but I know that new encounters with fabulous places await me somewhere …  

Someone very brilliant said that paradise exists on earth, but it is scattered over the whole surface of the planet. To find paradise you have to travel the world and try to collect all.

Articles plus anciens

Mon tour du monde des cafés mythiques

Tentations, une irrésistible exposition

L’hiver en Andalousie, le paradis !

Le Portugal, un vrai régal !

From Denmark to Sweden

Copenhagen, la perle du nord

The eternal city

Art graphite |
Fans de Mangas à marseille |
Miaj fotoj pri nudeco |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CITRON VERT
| Raconte moi une Poupée
| Trapeze volubile