Les charmes discrets du pays catalan

Après la pression des élections, loin de l’effervescence cannoise et des extravagances de sa croisette, la Catalogne était l’endroit idéal  pour  me  ressourcer. Cette région, qui commence approximativement en France aux alentours de Perpignan et qui s’étend jusqu’à Barcelone en Espagne a effectivement beaucoup d’atouts.

senyera_castillet-1 Il suffit d’apercevoir son  drapeau traditionnel bien reconnaissable pour savoir que l’on se trouve sur le territoire catalan. Son origine est légendaire, basé sur le blason des comtes de Barcelone il affiche

images-1 9 bandes horizontales et flotte un peu partout avec ses couleurs qui rappelent l’or et le sang.

Cette belle région possède un climat exceptionnel et  un décor de rêve avec en France  le pic du canigou. Le point culminant oriental de la chaîne des Pyrénées est un sommet  magnifique très cher aux Catalans.

En France comme en Espagne, à cette époque de l’année la plupart des villages organisent fêtes et festivals.

gerona mai 2017 (1)Du 13 au 21 mai  c’était la fête des fleurs à Gérona en Espagne. Une occasion de découvrir cet événement enchanteur qui consiste à couvrir la ville de fleurs durant plusieurs jours. Des monuments aux patios en passant par les jardins, les compositions et les installations de fleurs sont époustouflantes de beauté et d’imagination, des créations qui jouent parfois avec des miroirs et  s’apparentent à des oeuvres d’art contemporain. Elles permettent surtout de faire découvrir les lieux historiques de la ville en les mettant merveilleusement en valeur.

C’était aussi le temps des cerises et en France, Céret « la capitale de la cerise » organisait sa fête annuelle. C’est une sorte de grand marché qui regroupent tous les producteurs où les cerises sont vraiment les plus belles. Avec de nombreuses animations dans les rues la ville se pare de rouge et vibre aux  rythmes des danseurs de sardane.

imagesDe nombreux artistes de Montmartre et de Monparnasse ont fait les beaux jours de Céret en venant y séjourner dès le début du XXè siècle et tous les peintre catalans de renommée internationale s’y sont donné rendez vous  : en 1953  au cours d’une fête organisé en son honneur Picasso dessine la célèbre « Sardane de la Paix » au Grand Café. En 1965  sur la place Picasso, Dali  annonce en grande pompe son mariage avec Gala. En 1966 Ben et ses amis y font un happening.  Enfin  en 1977 c’est  à sa demande que Joan  Miro y fera une exposition dans son Musée d’Art Moderne – le plus important des pyrénées orientales – qui retrace toute l’aventure artistique de la Ville.

colluiore mai 2017 (0) Collioure, j’y retourne toujours avec le même plaisir car rien ne change. Le charme magnétique des couleurs opère toujours. En 1906 pour Matisse c’est aussi  la fascination du site et avec son ami Derain la naissance d’un nouveau mouvement pictural  »le fauvisme ».  Ensuite Braque, Marquet, Dufy viendront les rejoindre et ensemble ils vont changer pour toujours la peinture avec leurs touches éclatantes, violentes et lumineuses,  ses teintes n’ont évidemment pas changé et elles continuent d’inon­der Collioure de leur merveilleux éclat. Un « chemin du fau­visme » a été élaboré dans le village sur les traces des artistes. Dans les rues, au château, sur le port, on peut retrouver les endroits où les peintres posèrent leur chevalet. Je vous assure l’émotion est garantie.

Mon dernier coup de coeur je le réserve pour le port de Saint Cyprien, car on peut y mettre les voiles au sens propre comme au sens figuré. D’une part c’est le port d’attache le plus important du golfe du lion et si vous êtes un navigateur dans l’âme vous allez y trouver votre dose de plaisir.  Si vous êtes un joueur de golf  de nombreux parcours vous donneront aussi l’exaltation que vous recherchez. Mais si comme moi ces activités ne sont pas votre tasse de thé, rassurez vous  d’autres vont combler vos attentes. unnamedSi la beauté des paysages va vous faire tout oublier c’est sa douceur de vivre qui va totalement vous séduire. Savourer une promenade au bord de la mer, faire son marché à la première heure ou  flâner sur une terrasse ombragée en sirotant un verre en bonne compagnie ne sont que quelques exemples pour vous permettre de mettre définitivement les voiles …

My world tour of mythical cafes (version française publiée le 11 mars)

A cafe is a friendly space, I go there to live a meeting, to meet friends, to read writing or to listen to a conference.
In many cultures, coffee occupies an essential function as a place of collective gathering or individual relaxation. We look for an atmosphere, an atmosphere that is social, relaxed or trendy: it is a whole art of living. It is also a refuge where you can observe, talk or debate around a drink or a cup of tea. I have multiplied these opportunities to live magical moments in the most beautiful cafes in the world.
Among the Philosophers and writers are many of the regulars of the cafes, according to the testimony of their works or in their biographies like Anthony Collins , Voltaire , Ernest Hemingway, closer to us Jean Paul Sartre or Simone de Beauvoir.
Throughout the world, some cafes are distinguished by their extravagant beauty or have become mythical by the frequentation of illustrious personages. During my travels I had the privilege of knowing some of them.

images-1In 2004, I went to the Café Tortoni in Buenos Aires .  Inaugurated in 1858 by a French immigrant called Touan, he was named Tortoni in reference to the Tortoni café in Paris , an establishment on the Boulevard des Italiens where the elite of Parisian culture of the nineteenth century met. In 1880 the Tortoni coffee moved to the Avenida de Mayo , at its present location in the Argentine capital. The place saw passing figures of the policy as well as prestigious international figures like Albert Einstein or Federico García Lorca . Coffee still retained the decoration of its early years.

During a trip to Paris I was invited to drink tea on the terrace of the famous Café de Flore Unknown-1located   Boulevard Saint Germain.It is made its appearance in1885, a few years after the beginnings of the Third Republic . It owes its name to a sculpture of Flora , goddess of flowers and the spring of the mythology greco-Roman , located on the other side of the boulevard.This Parisian institution is a high place Historic left bank of literary all-Paris , Philosophical, cultural, artistic, and high-top international tourism venue. It attracts an intellectual elite that will sound the golden age of coffee. The couple Jean-Paul Sartre and Simone de Beauvoir will make their  » head office « .

Cafe_Brasileira_in_LisbonI Brasileira is probably the most mythical cafe in Lisboa because often frequented by politicians, artists and writers modernist.
It is a full-fledged historical monument, opened in 1905 and has since ceased attracting tourists with its Art Nouveau façade and its interior adorned with gilding, large time-stained mirrors and painted ceilings . On the terrace, it was impossible to miss the statue of Pessoa (which was one of the headquarters) sitting at a table, book in hand, I immortalized this moment with a souvenir photo in November2008. A museum with paintings and drawings from the Roaring Twenties. It is all in length and beautiful ceilings adorned with incredible circular neon chandeliers. Incredibly moving.

I keep a delightful memory of the Der Demel Tea Room in Vienna. o-1Founded in 1786, it is still in its original baroque style building, close to the Hofburg . This pastry provided the court of the Emperor, and even supplied the Empress Sissi, very greedy with delicious sweets. The ideal place to discover the Viennese coffee tradition, preferably with a share of Sacher Torte . As a result of this trip in December 2009 in the Austrian capital I had the pleasure to taste the inimitable chocolate cake that conquered the whole world and made the name Sacher world famous.

IMG_1421 2In Budapest, Café Gerbeaud is an institution. Founded in 1858, this legendary establishment in Vörösmarty Square is considered one of the oldest and most famous cafés in Europe. It is more a pastry (cukraszda) than a kavehaz in Hungarian. You enjoy cakes, tea, hot chocolate and excellent coffee in a very dramatic red lounge, rococo at will with large curved and gilded mirrors. All that the Empire had of « fine people » went to Gerbeaud’s and the Empress Sissi also made frequent visits during her travels in Hungary. One of the first days of January 2013 I will delight by a moment of perfect refinement combining

IMG_2310the eyes and the palate.

The San Gines Chocolaterie in Madrid, founded in 1894 in the heart of the city near the Puera del Sol, is another of themost important places in Madrid. This is not a chocolate shop, but rather one of the flagship places of Spanish gastronomy, the famous « chocolate con churros », which serves as breakfast, dessert or snack , Fantastically good ! Just see the number of people there in the late afternoon or on the rainy days … Old photos of stars adorn the walls and also show business or political personalities. I know a friend who has succumbed several times to his irresistible attraction. A really unmissable address!

 IMG_0214 - copie In Rome, the Antico Caffé Gréco opened by a Greek in 1760 (hence its name), is undoubtedly the best known and the oldest cafe of the Roman capital. It is located in Via Condotti near the plaza of Spain, arranged in a row of small rooms with purple walls covered with paintings supplemented by small tables in marble and velvet armchairs. Over time, the caffè Greco has seen numerous intellectuals, including Stendhal , Goethe , Hector Berlioz and many others. During the month of September 2016, during a return to the eternal city, to take a brunch in this mythical place will remain for me an imperishable memory.

 To finish the year 2016 in beauty, a journey in the south of Italy seemed appropriate. The IMG_0403softness of the weather, the beauty of the  Especially to live magic moments like those shared in the beautiful big caffé Gambrinus in Naples. Founded in 1860 and decorated with frescoes and friezes in a floral style, it proclaims the Art Nouveau , it preserves from the time many golden stuccoes, wide mirrors, statues and pictorial works. The Gambrinus has recovered its former splendor, it is one of the most frequented places of Naples as well by artists, intellectuals or tourists such as us, it is located on the famous Piazza del Plebiscito of Naples . A detour is necessary for the beauty of the place although the friendliness of the waiters is not always with the appointment.

Magestic_caféIn this month of March 2017, it is simply in Porto in the Majestic Café, where JK Rowling started writing Harry Potter. This is worth all the stars of the world isn’t not ? This café is not only famous for this anecdote but also for it story, its importance comes both from the cultural atmosphere that surrounds it, especially the tradition where various personalities of the cultural and artistic life of the city metting , But also for its élégant Art Nouveau architecture. It was the last one in which I had a real pleasure in sharing my breakfast with a friend without hurry, telling us that we were perhaps sitting there where the illustrious author was seated for Write the novel of the century.IMG_1367
I do not know yet which projects will take me on my next trips, but I know that new encounters with fabulous places await me somewhere …  

Someone very brilliant said that paradise exists on earth, but it is scattered over the whole surface of the planet. To find paradise you have to travel the world and try to collect all.

Mon tour du monde des cafés mythiques

 Le café est un espace convivial, je m’y rend pour vivre une rencontre, retrouver des amis, lire écrire ou écouter une conférence.

Le café occupe dans de nombreuses cultures une fonction essentielle comme lieu de rassemblement collectif ou de détente individuelle. On y recherche une  ambiance, une atmosphère qu’elle soit mondaine, décontractée ou branchée : c’est tout un art de vivre. C’est aussi un refuge où l’on peut observer,  converser ou débattre autour d’un verre ou d’une tasse de thé. J’ai multiplié ces occasions pour vivre des moments magiques dans les plus beaux cafés du monde.

Parmi les Philosophes et les écrivains  on compte bon nombre des habitués des cafés, d’après le témoignage de leurs œuvres ou dans leurs biographies comme  Anthony Collins,  Voltaire, Ernest Hemingway, plus proches de nous Jean Paul Sartre ou Simone de Beauvoir.

De par le monde, certains cafés se distinguent par leur extravagante  beauté ou sont devenus mythiques par la fréquentation d’illustres personnages. Au cours de mes voyages j’ai eu le privilège d’en connaître quelques uns.

En 2004,  je suis allée au Café Tortoni à Buenos Aires.images-1 Inauguré en 1858 par un immigrant français appelé Touan, il fut nommé Tortoni en référence au café Tortoni de Paris, un établissement du Boulevard des Italiens où se réunissait l’élite de la culture parisienne du xixe siècle. En 1880 le café Tortoni déménagea sur l’Avenida de Mayo, à son endroit actuel dans la capitale argentine. L’endroit vit  passer des figures de la politique ainsi que de prestigieuses figures internationales comme Albert Einstein ou Federico García Lorca.  Le café conservait encore la décoration de ses premières années.

Unknown Lors d’une escapade à Paris je me suis laissée inviter à boire un thé sur la terrasse du célèbre Café de Flore situé boulevard  Saint Germain.Ce café fait son apparition en1885, quelques années après les débuts de la Troisième République. Il doit son nom à une sculpture de Flore, déesse des fleurs et du printemps de la mythologie gréco-romaine, située de l’autre côté du boulevard.Cette institution parisienne est un haut-lieu Rive gauche historique du tout-Paris littéraire, philosophique, culturel, artistique, et haut-haut lieu de tourisme international.Il y attire une élite intellectuelle qui sonnera l’âge d’or du café. Le couple Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir en feront leur « siège social ».

A Brasileira est sans doute le café le plus mythique de Lisbonne parce qu’autrefois fréquenté par des politiciens, des artistes et des écrivains modernistes.

Cafe_Brasileira_in_LisbonC’est un monument historique à part entière, il a ouvert ses portes en 1905 et ne cesse depuis d’attirer les touristes avec sa devanture Art nouveau et son intérieur grandiose orné de dorures, de grands miroirs piqués par le temps et de plafonds peints. Sur la terrasse, impossible de manquer la statue de Pessoa (dont c’était l’un des Q.G.) assis à une table, livre en main, j’ai immortalisé ce moment avec une photo souvenir en novembre2008.On pourrait presque parler d’un musée avec ses  peintures et ses dessins des Années folles aux murs. Il est tout en longueur et de beaux plafonds ornés d’incroyables lustres en néon circulaire. Incroyablement émouvant.

o-2

Je conserve un charmant souvenir du Salon de thé Der Demel à Vienne. Fondé en 1786, il se trouve encore dans son bâtiment d’origine au style baroque, à proximité de la Hofburg. Cette pâtisserie fournissait la cour de l’empereur et approvisionnait même l’impératrice Sissi, très gourmande en savoureuses friandises. L’endroit idéal pour découvrir  la tradition viennoise du café, de préférence avec une part de Sacher Torte. Au cours de ce voyage en décembre 2009 dans la capitale autrichienne j’ai eu ce bonheur de déguster l’inimitable gâteau au chocolat qui a conquis le monde entier et a rendu le nom de Sacher mondialement connu.

A Budapest, le café Gerbeaud est une institution. Fondé en 1858, ce légendaire établissement situé place Vörösmarty est considéré comme l’un des plus anciens et célèbres cafés d’Europe.C’est d’ailleurs plus une pâtisserie (cukraszda) qu’un kavehaz à la hongroise.IMG_1421 2 On s’y gave de gâteaux, de thé, de bon chocolat chaud et d’excellent café dans un salon rouge très théâtral, rococo à souhait avec de  grands miroirs galbés et dorés. Tout ce que l’Empire comptait de « beau linge » est allé chez Gerbeaud et l’impératrice Sissi aussi y aurait fait de fréquentes visites lors de ses déplacements en Hongrie. Un des premiers jours de janvier 2013 j’y serai transportée avec délice par un moment de parfait raffinement alliant les yeux et le palais.

La Chocolaterie San Gines à Madrid créée en 1894 au coeur de la ville à proximité de la puera del sol est un autre des endroits cultes de la capitale madrilène. Il ne s’agit en aucun cas d’une boutique de chocolat, mais plutôt d’un des lieux phares de la gastronomie espagnole, le célèbre « chocolate con churros », qui fait aussi bien office de petit déjeuner, de dessert ou de goûter,  c’est à  tomber. Il suffit de voir le nombre de personnes qui s’y pressent en fin d’après-midi ou les jours de pluie…De vieilles photos ornent les murs et montrent également des stars du show business ou des personnalités politiques. Je connais un ami qui a succombé plusieurs fois à son irrésistible attrait. Une adresse vraiment incontournable !

IMG_0214 - copieA Rome, le Antico Caffé Gréco ouvert par un Grec en 1760 (d’où son nom),  est sans doute le plus connu et le plus ancien café de la capitale romaine. Il est situé Via Condotti proche de la plazza d’Espagne,  aménagé en une enfilade de petites salles aux murs pourpres couverts de tableaux complétées par de petites tables en marbre et de fauteuils de velours. Au fil du temps, le caffè Greco a vu défiler de nombreux intellectuels parmi lesquels Stendhal, Goethe, Hector Berlioz et bien d’autres. Au cours du mois de Septembre 2016 lors d’un ultime retour dans la ville éternelle, prendre un brunch dans cet endroit mythique restera pour moi un souvenir impérissable.

Pour terminer l’année 2016 en beauté, un voyage dans le sud de l’Italie semblait tout indiqué. La douceur du temps, la beauté des lieux etIMG_0393 notamment pour vivre des instants magiques comme ceux partagés dans le si beau grand caffé Gambrinus à Naples. Fondé en 1860 et décoré de fresques et de frises dans un style floral, il annonce l’Art nouveau, il conserve d’ailleurs de l’époque de nombreux stucs dorés, de larges miroirs, statues et œuvres picturales. Le Gambrinus a retrouvé son ancienne splendeur, c’est un des lieux les plus fréquentés de Naples aussi bien par des artistes,  intellectuels ou des touristes tels que nous, il est situé sur la célèbre Piazza del Plebiscito de Naples. Un détour s’impose pour la beauté du lieu même si l’amabilité des serveurs n’est pas toujours au rendez vous.

Magestic_caféEn ce mois de mars 2017, c’est tout simplement à Porto dans le Café Majestic,  là où J.K Rowling a commencé à écrire Harry Potter. Cela  vaut toutes les étoiles du monde non ? ! Ce café est est non seulement célèbre pour cette anecdote mais il est aussi historique, son importance provient à la fois de l’ambiance culturelle qui l’entoure, en particulier la tradition  où se rencontraient diverses personnalités de la vie culturelle et artistique de la ville, mais aussi pour son architecture Art nouveau grande classe. C’est le dernier en date dans lequel j’ai pris véritablement un grand plaisir à partager sans hâte mon petit déjeuner en compagnie d’un ami, en nous disant que nous étions peut-être assis là ou l’illustre auteure était assise pour écrire le roman du siècle.

Je ne sais pas encore vers quelles contrées m’emmèneront mes prochains voyages, mais je sais que de nouvelles rencontres avec des endroits fabuleux m’attendent bien encore quelque part ….. 

Quelqu’un de très brillant a d’ailleurs dit que le paradis existe bien sur la terre, mais il est parsemé sur toute la surface de la planète. Pour trouver le paradis il faut parcourir le monde  et essayer de rassembler tous les morceaux. 

Tentations, une irrésistible exposition

Actuellement se termine au Musée Paul-Dini à Villefranche-sur-Saone une exposition à ne pas manquer.

IMG_1307Allez vite succomber à L’Appel des sens,

une exposition en collaboration avec le Musée d’Orsay qui dévoile l’attrait renouvelé des peintres pour la représentation des sens.

IMG_1297

« Toute

connaissance résulte de notre sensibilité » affirmait Léonard de Vinci.

IMG_1301

Au temps du maître florentin toutefois, la religion avait tendance à associer les cinq sens aux tentations de la chair et de l’esprit. Ainsi, les cinq sens participèrent à l’élaboration d’allégories morales ou religieuses, tandis que l’orthodoxie des vertus leur fit porter le fardeau du péché.

Dès la renaissance, les cinq sens sont célébrés différemment et grâce à leurs attributs :

la vue est évoquée IMG_1306par le miroir, l’odorat par les fleurs, l’ouie par les instruments de musique, le goûts par les fruits ou le vin, et le toucher par des joueurs de cartes.  161129_martinfemmecoucheembalyonIMG_1293Quelques toiles qui représentent des jeunes femmes dans des poses langoureuses évoquent aussi le plaisir.

IMG_1299

La tentation désigne également l’appel de l’ailleurs et le sublime.

La découverte de territoires inconnus sucite l’exaltation des sens, dont s’inspirent les peintres pour renouveler leur inspiration.

IMG_1296Une exposition qui touche invariablement par toutes les sensations qu’elle évoque et tout le plaisir qu’elle procure,  elle  m’a surtout confortée dans l’idée que les voyages sont effectivement une des plus belle source de plaisir que l’on peut trouver parce qu’ils stimulent à la fois nos sens et notre esprit.

L’hiver en Andalousie, le paradis !

En janvier sous les orangers

IMG_1172

Sevilla décroche une des températures les plus élevées d’Europe, et sous le soleil ses riches monuments étincellent de milles feux mariant culture chrétienne et héritage musulman de part et d’autre du fleuve Guadalquivir.

Nous avons escaladé la tour de la Giralda qui domine la cathédrale gothique la plus vaste du monde, un minaret aux riches arabesques reconverti en campanile qui rappelle l’ancienne mosquée. Quelle merveilleuse alchimie !

IMG_1037

Tout proche le palais de l’Alcazar est également un véritable chef d’oeuvre d’architecture et de beauté.  Quel plaisir de me retrouver de nouveau au coeur de cette magnifique demeure pour la contempler et me promener dans ses jardins odorants.

Nous avons logé dans le célèbre quartier de Santa Cruz, un véritable labyrinthe de ruelles étroites et  pavées dont les maisons blanchies à la chaux possèdent  des cours intérieures plus belles et plus secrètes les unes que les autres et le soir les bars à tapas invitent à la nonchalance.

IMG_1207 La belle capitale andalouse regarde aussi du côté du futur avec la récente et audacieuse construction du Métropol Parasol, une gigantesque structure en bois qui rappelle un nid d’abeille. Tel un immense champignon il enjambe tout un quartier et renferme un musée et le marché couvert.  Tel un décor de science fiction il est coiffé d’un mirador et dévoile ainsi  un point de vue inédit sur la ville.

Plus loin, la plaza de Espana, oui celle-là même qui servit de décor au réalisateur George Lucas pour son célèbre film Star Wars épisode 2 est encore bien plus belle au coucher du soleil.

IMG_0957Il semblerait que certains se posent des questions au sujet de l’étonnante coiffure de la princesse Leia, et bien en faisant le tour de la fameuse place pour admirer les pavillons de briques et d’azulejos

IMG_0953

 

seville 2017 (3)qui représentent si bien les belles régions d’ Espagne, nous avons je crois trouver son inspiratrice.

 IMG_1061Un détour par l’ancienne Mecque de l’Occident, Cordoba semblait incontournable.  Pour découvrir le véritable secret de cette ville rien de mieux que de se perdre dans ses vieux quartiers. Le jour de l’Epiphanie, nous avons pu assister exceptionnellement à une messe dans l’enceinte

IMG_1232

de la mosquée cathédrale. Un évènement vraiment époustouflant ! 

IMG_1261

L’espagne et le flamenco sont indissociables.

L’âme andalouse est exaltée par cette musique aux influences juive, arabe et byzantine c’est comme une  sorte d’indescriptible mélange de souffrance et de bonheur. Cette fois encore, c’est dans la rue que les danseuses  les plus gracieuses et les plus talentueuses m’ont le plus touchée.

Le Portugal, un vrai régal !

Au Portugal, IMG_0810 - copieaprès Lisbonne et Porto c’est la ville de Faro qui arrive en troisième position. Capitale de l’Algarve elle représente  l’endroit idéal pour nous servir de camp de base et nous permettre d’explorer toute  la région.  Il y a quelques semaines encore,  j’ignorai jusqu’à son existence et la découvrir fût pourtant un réel plaisir. Sans prétention, avec un charme traditionnel et authentique Faro se trouve  légèrement hors du circuit touristique classique et ainsi  ne semble pas  envahie par les touristes et leur agitation.

De plus, Faro possède une grande variété d’activités  et notamment culturelles, nous avons eu la chance au cours de notre séjour d’assister à une conférence absolument captivante sur le concerto pour violon de Tchaîkovski, un moment d’une rare intensité. 

IMG_0825 - copieLa ville, surtout à l’intérieur de ses murs et des quartiers aux alentours du port de plaisance, est vraiment pittoresque. Faro possède plus de monuments et bâtiments historiques que bien des villes de l’Algarve et sa zone commerçante, remplie de cafés et de terrasse distille une ambiance détentue.

IMG_0820 - copie

 Au détour d’une ruelle pavée ou d’un étalage du marché couvert, il est facile d’échanger avec les habitants, beaucoup parlent anglais ou  français et leur sourire, leur simplicité et leur joie de vivre  sont très communicatifs. La cuisine portuguaise est savoureuse, nous avons mangé du poisson grillé absolument divin et bien évidemment ses pastels de nata sont incontournables,  des petits gâteaux crémeux vraiment délicieux.

Des visites du parc national de la Ria Formosa

IMG_0862 - copie

 

partent du petit port et plusieurs compagnies de bateaux organisent des circuits sur les îles et les plages situées sur les bancs de sable.

Une escapade à Loulé pour découvrir la ville et assister à un concert,  puis à Lagos et Portimao pour avoir un aperçu de la côte ouest et enfin Olhao du côté est, des petites virées bien sympathiques toujours sous un soleil insolent nous ont permis de découvrir la beauté de   l’Algarve.

IMG_0897 - copie

 

Finir l’année dans cette ville a été un moment vraiment magique,  en effet siroter un cocktail sur une terrasse, en attendant les douze coups de minuit sous le ciel étoilé est une expérience que je n’avais encore jamais vécue. Les feux d’artifice qui ont suivi sur le port étaient encore plus fantastiques et féériques que j’espérais. 

Et pour commencer en beauté cette année 2017 notre voyage va se poursuivre en Andalousie ….

From Denmark to Sweden

Après avoir succombé aux charmes de la petite sirène, IMG_0563direction la gare pour rejoindre Helsingor et répondre à l’appel de William Shakespeare en visitant le château Kronborg. Le château de la couronne qui ne manque pas d’allure abrita jadis un certain Hamlet, prince légendaire et héros de tragédie.

Le mauvais temps n’est pas déconseillé pour faire revivre les drames mythiques et nous avons cet après midi là, comme il se doit été accompagnés d’un ciel orageux.IMG_0572

 La matinée avait pourtant bien commencé, avec un soleil généreux pour découvrir Lousiana. Même si vous ne nourrissez pas une passion dévorante pour l’art moderne, ce musée situé dans la ville de Humlebaek est absolument incontournable. Il s’étale sur une immense colline  d’où l’on aperçoit la Suède. Dans un superbe parc rouge et or en cette saison, et ponctué de sculptures il a une vue imprenable sur le bleu profond de l’Oresund.

IMG_0496

Ses collections d’artistes internationaux m’ont beaucoup impressionnée, et plus particulièrement une exposition dédiée à des installations de Louise Bourgeois.

Pour les amoureux de l’art, Copenhagen est une ville remplie de musées et de Galeries d’Art. Des expositions de toutes sortes aux plus originales sont organisées, comme celle des relations brisées. Une exposition itinérante initialement lancé à Zagreb en Croatie, qui a été créée en se basant sur les sentiments universels de l’amour et de la perte. IMG_0508 Elle est composée d’objets divers, de témoignages d’amour ou de relations qui n’ont pas résisté au temps. Exposés de manière anonyme, ces objets accompagnés ou non d’un récit par leur donateur représentent ainsi un patrimoine affectif à partager. Une exposition hors du commun.

IMG_0715Un coup de coeur également pour le travail d’un jeune photographe danois. Une belle rencontre avec Thomas Toft, un artiste qui a un véritable talent pour capter les effets que font la lumière, l’eau et les personnages dans la rue pour créer des photos d’une incroyable et remarquable beauté. Je suis de plus en plus attirée par les photos, qui sont à mon sens devenues les véritables peintures du monde d’aujourd’hui. J’adore comme vous savez les photos et les jeux de reflets et les siens sont vraiment bluffants ! 

IMG_0639

Impossible de résister à la tentation d’aller faire un tour en Suède. Les côtes suédoises sont si proches et la ville de Malmo à moins d’une heure en train. Une traversée exceptionnelle à bord de ce dernier qui rejoint les deux pays en empruntant un magnifique pont-tunnel qui enjambe le détroit d’Oresund.

Juste une petite journée pour nous imprégner de l’ambiance et prendre la température au sens propre comme au figuré de ce pays dont on vante aussi l’art de vivre. 

 IMG_0703 - copieSi le vent glacial nous a tout de même dissuadé de flâner trop longtemps dans les rues et le long des quais, nous avons trouvé refuge avec bonheur  au fond d’un charmant restaurant pour déguster le vin du pays et savourer les excellentes frikadelles à la viande, qui restent sans conteste le plat préféré des scandinaves.

Une journée lumineuse pour une partie de plaisir !         

Copenhagen, la perle du nord

Le conteur et romantique Hans Christian Andersen comparait l’Europe à un collier de perles. Ces perles si précieuses qui s’appellent Paris, Londres, Vienne ou Copenhagen. Ses contes l’ont rendu célèbre mais sa poésie a donné un tel éclat à la capitale danoise, qu’il irradie encore mes pensées et mes souvenirs.

IMG_0587 - copie

IMG_0638 - copie Assise sur un rocher, le regard perdu au loin vers l’immensité de la mer, la sculpture de Edvard Eriksen représente sa fameuse petite sirène. Devenue sans doute le symbole de Copenhagen, voire du Danemark. Etonnament discrète et fragile,  mais avec sa grâce et son charme, elle ne m’a pas laissée indifférente ! 

 Le Danemark se hisse sur la plus haute marche du podium pour être le pays où l’on y est le plus heureux au monde. Pourtant ce pays tout entier baigné par les flots flirtait déjà en ce début novembre avec des températures hivernales et une nuit  tombée presque dès 16 heures.

 Pour les danois, la fin de l’automne est l’annonce d’une période où l’on se calfeutre avec bonheur dans la chaleur du foyer. C’est la saison du « hugge » ce terme intraduisible en français  exprime l’atmosphère chaleureuse que l’on s’efforce de créer pour ses proches et ses amis autour d’un verre ou d’un repas. Allumer une bougie c’est déjà une invitation à ce moment de plaisir particulier passé ensemble. Ne serait-ce pas finalement cela le secret du bonheur ?

IMG_0630 - copieLes Danois ont aussi la culture du beau. Le design reflète à merveille leur mentalité  : Beauté, simplicité et utilité. Ils sont également très attachés à leur drapeau, un croix blanche sur fond rouge. Il suscite une grande fierté qui s’affiche partout dans la ville et  le paysage, parfois même dans les jardins particuliers qui s’ornent de drapeaux flottants au vent. 

IMG_0579 - copie

De briques rouges et de cuivre vert, la capitale danoise est parsemée de palais, de châteaux et de grands musées. Nous avons visité Rosenborg, le château des roses, au coeur du jardin royal, il abrite les trésors de la couronne, une collection époustouflante ! Quant au Ny Carlsberg Glyptotek, ce magnifique musée m’a enchantée, la beauté des  oeuvres danoises et françaises rivalisent en effet avec l’architecture du bâtiment très XIXe. Calsberg est l’une des plus grandes marques de bière danoises. Il faut savoir que la bière est omniprésente dans la culture danoise,  on en boit partout, chez soi comme au café. Boire de la bière c’est participer à la vie artistique et scientifique du pays !

Copenhagen s’affirme comme le paradis des cyclistes, mais c’est en flânant dans le quartier de Troget et en se perdant dans l’enchevêtrement de ses ruelles que nous avons pu explorer son coeur historique. IMG_0668En escaladant la flèche colorée en spirale de l’Eglise St Sauveur ou en suivant l’escalier en colimaçon de la tour Rundetarn nous avons pris de la hauteur pour admirer un superbe panorama sur la ville.  

IMG_0684Copenhagen ce sont de beaux canaux,  des églises atypiques et des quartiers parfois insolites comme celui de Christiania, un centre de contre-culture recherché par les touristes mais que je n’ai pas trouvé le plus intéressant de la capitale.

Même si je ne suis pas une fan des parcs d’attractions, celui de Tivoli reste malgré tout incontournable car en le traversant on ne peut s’empêcher d’avoir comme les enfants, les yeux qui brillent.

Mais faisons une halte pour un lunch au « Royal Smushi Café » près de la fontaine aux cigognes

IMG_0682

pour déguster quelques canapés de seigle noir agrémentés de garnitures variées assortis d’une énorme part d’un délicieux gâteau au chocolat.

IMG_0705Mais notre expérience danoise ne s’est pas seulement limitée à la capitale

A suivre  …

The eternal city

Eternel retour dans la ville éternelle

parce qu’il  m’est impossible de renoncer au charme sans limite de la belle capitale italienne.

IMG_0233 - copie

Ce qui se passe entre ces sept collines tient à un art de vivre unique, qui revient toujours à célébrer le plaisir. Comme admirer  la fontaine de Trevi, la fontaine par excellence, baroque à souhait dans toute sa splendeur. C’est le cinéma qui a permis de mondialiser ce chef d’oeuvre de l’architecture et de la sculpture romaine avec le film la Dolce Vita de Fellini.

 Jetez une pièce dans cette fontaine et vous pouvez être sûr de revenir un jour ou l’autre à Rome ! Cà marche, j’ai déjà testé !

La célèbre  Fontaine des Quatre-fleuves au centre de la Piazza Navona est également

IMG_0270

 imposante et majestueuse.

Créée par Le Bernin elle représente les plus grands fleuves connus de l’époque avec des allégories du Danube, du Gange, du Nil et du Rio de Plata.

IMG_0362On dit que Rome est la ville qui compte le plus de fontaines,

en effet l’eau est omniprésente au coeur de tous ses quartiers auxquels  elle apporte sa délicieuse fraîcheur si importante aux villes du sud.

Si le Vatican est le plus petit Etat du monde,

il possède certainement l’une des collection la plus importante du monde avec ses onze musées dont

la richesse est sans commune mesure.

La Chapelle Sixtine qui en fait partie est un endroit vraiment incontournable. 

En admirant la beauté de son plafond absolument unique et 165-250x166

la fresque du jugement dernier peinte par l’illustre artiste Michel-Ange, il n’est pas du tout étonnant d’être parfois pris d’une grande émotion.

 

IMG_0331Rome est une ville où l’on aime marcher et flâner,

où l’on aime contempler une sculpture ou une peinture et  passer la main sous le jet d’eau d’une fontaine pour se rafraichir,

où l’on aime s’arrêter et s’asseoir sur les marches d’un escaliers à défaut des si légendaires de la place d’ Espagne …

Rome est une ville pour les touristes, pour les artistes et pour tous les amoureux de belles sensations. Voilà pourquoi j’ai une passion pour cette ville magnifique.IMG_0412

En particulier lorsque je déguste des pastas al dente devant la splendide silhouette du Colosseo lorsqu’elle se découpe dans la lumière du crépuscule.

 

 

Edinburg, coeur de l’Ecosse

Il y a des villes qui vous laissent le sentiment très particulier de ne pas les avoir complètement explorée. C’est le cas de la belle capitale écossaise qui même après une semaine à la parcourir me laisse encore le sentiment de l’avoir à peine effleurée.

EDIMBOURG084 Elle m’a séduite d’emblée par l’originalité de son architecture si caractéristique, par la richesse de ses musées et les grands espaces de verdure qui l’environnent comme Holyrood Park.

Édinburg est par excellence une ville imprégnée d’histoire et la présence de ce riche passé saute aux yeux dès le premier regard.Perché sur un piton rocheux  la mystérieuse silhouette du  château surplombe la ville et cette forteresse impressionnante est devenue le symbole de toute une nation.

Princes street en est l’avenue IMG_1079principale, 

bordée d’un côté  par des  jardins verdoyants dominés par la  cité médiévale et les rues pavées de Old town,  EDIMBOURG005   de l’autre par le luxe discret des demeures géorgiennes parsemées  de squares paisibles et ombragés du quartier de New town. Véritable chef-d’œuvre d’élégance, de calme et d’harmonie où nous avions la chance de loger.  

En plus de ses superbes châteaux et de ses musées magnifiques, EDIMBOURG066l’attraction à ne pas manquer est sans nulle doute la visite du Royal yacht Britannia. Palais flottant amarré dans le port de Leith, la découverte de ses cinq ponts laisse imaginer la vie somptueuse de la famille royale britannique. La cerise sur le scone si je puis dire c’est de prendre un lunch à bord. Une expérience inédite cinq étoiles !

EDIMBOURG096 Véritable mine d’or historique et mystique, la sombre cité a de quoi enflammer l’imaginaire en inspirant des personnages de romans. Pour faire court, d’Arthur Conan Doyle avec son personnage de Sherlock Holmes à J.K. Rowling pour les aventures d’Harry Potter elle est  la muse de moult écrivains. Sir Walter Scott a donné une identité  à l’Ecosse à travers ses nombreux romans et d’ailleurs Edinburg  a élevé à sa mémoire le plus grand monument jamais réalisé pour un écrivain.

L’ exposition Inspiring Impressionism à la  Scottish National Gallery

EDIMBOURG011 - copie 2m’a absolument fascinée et quels frissons exquis devant les pommiers en fleurs de Charles François Daubigny. C’est en fait bien lui the father of Impressionism qui a tout spécialement inspiré Claude Monet et Vincent Van Gogh.

EDIMBOURG104Nous quitterons la ville pour découvrir la Rosslyn Chapel, bijou d’architecture gothique flamboyante. A l’intérieur, il ne faut pas manquer d’admirer le pilier de l’apprenti, véritable tour de force d’un jeune sculpteur à l’habileté diabolique. Puis un petit tour au bord de mer pour prendre des coups de soleil sur la plage de North Berwick et admirer ses plages et ses terrains de golf à perte de vue.

Mais visiter l’Ecosse sans craquer pour ses douceurs sucrées serait un sacrilège.  Les scones accompagnés de clotted cream sont irrésistibles tout autant que le cheesecakes ou le carrot cake pour l’afernoon tea. Les petits déjeuners sont gargantuesques et le Haggis le plat national que nous avons gouter dans un pub est malgré sa composition qui laisse songeur, excellent !

EDIMBOURG073

Mais je suis restée sur ma faim, il y tant de choses encore à voir à Edinburg … et je ne parle pas des contrées sauvages de l’Ecosse dont les paysages fabuleux s’étalent sur les revues touristiques ou dans certains films mythiques… 

 

     


12345...24

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne
juin 2017
L Ma Me J V S D
« mar    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Art graphite |
Fans de Mangas à marseille |
Miaj fotoj pri nudeco |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CITRON VERT
| Raconte moi une Poupée
| Trapeze volubile