Le jardin des cinq sens

IMG_2232

Au cours d’une balade sur les rives du Lac Léman en Haute-Savoie,

délicatement blotti au coeur du charmant village médiéval d’Yvoire,

j’ai découvert un jardin extraordinaire.

 Le jardin des cinq sens. 

 

C’est une expérience  étonnante de se perdre dans ce labyrinthe végétal, comme une épreuve initiatique ou symbolique de notre destin improbable, les labyrinthes n’ont en effet cessé de passionner les hommes.

IMG_2249Il est composé de 1300 variétés de plantes, d’arbres et de fleurs pour notre plus grand plaisir.

Un plaisir ainsi que de merveilleuses sensations qui m’ont rappelé toutes celles que j’avais éprouvées il y a quelques années en  parcourant le jardin de Monet. (voir post du 2 octobre 2014) 

En effet tous les sens sont sollicités par la beauté et le parfum des fleurs, par le chant des oiseaux et l’ambiance du lieu. 

Tout en se promenant à travers ses allées et ses multiples merveilles ce jardin nous propose également d’oublier le temps,  en cherchant à nous perdre pour mieux nous retrouver.

Dans les années 80, l’idée de ce jardin a germé dans l’esprit d’un jeune couple qui a décidé de redonner vie à un terrain abandonné au pied d’un château, valorisant ainsi un patrimoine botanique légué par leur arrière grand-père le Baron François Bouvier d’Yvoire.

IMG_2235 2

               Dans ce labyrinthe, le bon chemin n’existe pas, les senteurs et les couleurs sont toujours au rendez-vous. 

Il faut prendre le temps d’admirer les fleurs, respirer les plantes, se reposer à l’ombre du lilas des Indes, un des arbres les plus vieux du jardin. Par contre il faut résister à l’envie de cueillir des fleurs ou croquer dans une pomme, bien que ces dernières soient toujours si belles et si effrontément provocatrices délicatement accrochées à leurs espaliers.

 

IMG_2246

IMG_2288

 Le jardin est divisé en plusieurs petits jardins séparés que l’on découvre par hasard. Soit au détour d’un chemin, après une barrière, un massif de roses ou derrière d’énormes pots d’hortensias.  Certains ont des dominances de couleurs, blanc ou jaune ou comme le jardin de la vue qui varie au fil des saisons, du bleu pâle au pourpre en passant par toutes les nuances de roses.

Dans le jardin de l’odorat, les fleurs et les feuillages sont odorants et pour profitez pleinement de cette partie il faut respirer délicatement les plantes et en  frotter les feuilles pour en dégager leurs parfums sur nos doigts. Certaines fleurs ont un parfum pour attirer les insectes pollinisateurs  et assurer la reproduction,  d’autres au contraire pour éloigner les prédateurs. Les plantes libèrent parfois des parfums qui nous renvoie à nos souvenirs et à nos expériences olfactives personnelles. Odeur de cola, d’ananas ou de chocolat ….
IMG_2284

Dans ces jardins, résultat d’un peu de folies et de beaucoup de passion, il y a des multitudes d’arbres, de plantes et d’arbustes joyeusement entremélés. Plantes de montagnes. Gentianes, edelweiss. Des plantes aromatiques. Thym et serpolet. Des plantes médicinales.Valériane ou mélisse. Des fleurs de toutes sortes et de toutes couleurs et dans le jardin du goût, tout se mange, même les fleurs !

Dans le jardin du toucher, tout est doux, velouté et vaporeux. On peut tout toucher, rien n’est interdit, bien au contraire  ! 

IMG_2286

Au milieu de ce jardin il a  un endroit très symbolique, assortie d’une belle fontaine ouverte sous le ciel mais qui demeure  inaccessible. Il faut seulement s’arrêter et  fermer les yeux pour écouter le bruit cristallin de l’eau et  des feuillages, humer l’odeur des sous-bois et des fougères et prendre conscience de l’instant.

La visite de ce jardin est une aventure exceptionnelle

Un détour par ce petit village médiéval absolument magnifique est vivement conseillé, et  sa vue sur le Lac Léman se dispense de tous autres superlatifs … 

Derniers commentaires

Articles récents

Flamboyances viennoises

IMG_2142Cet été 2017 a été une nouvelle occasion pour me rendre, accompagné d’un ami dans la capitale autrichienne, une exploration encore plus passionnante que la première en 2009.

C’est en prenant un café au  bar de l’Hôtel Sofitel, conçu par le célèbre architecte Jean Nouvel, que nous avons commencé par l’admirer,  de son 18ème étage il en offre une vue panoramique absolument fantastique.  

Vienne est en même temps (expression devenue récemment célèbre) nouvelle et ancienne. Traversée par le Danube, dominée par la cathédrale Stephansdom, le plus grand édifice gothique du pays et entourée  par son célèbre boulevard le ring comme un collier précieux, cette ville est certainement avec ses palais somptueux et son architecture majesteuse la  ville la plus élégante d’Europe. 

IMG_1827

C’est sous les régences de l’impératice Marie-Thérèse et l’empereur François-Jospeh que Vienne a pris toute son ampleur de joyau baroque. Pour débuter le Château de Shonbrunn en est une belle représentation. Visiter les appartements, flâner une journée parmi les parterres de fleurs et les bassins, escalader la colline pour contempler le paysage de la terrasse de la Gloriette, c’est un peu mettre ses pas dans ceux de son illustre propriétaire, la charismatique Sissi.  

IMG_2126

IMG_1843

IMG_1857L’opulent palais impérial de la Hofburg devant lequel se pressent toutes les calèches était la résidence des familles régnantes, aujourd’hui elle est devenue celle du Président de la République.

Nous avons également été enthousiasmés par le style d’inspiration grecque du Parlement, et notamment pour ses atours pompeux, en particulier l’étincelante  statue de Pallas Athena au pied des escaliers

IMG_1898

Si Vienne a une histoire fascinante, elle se distingue aussi par sa richesse culturelle. 

Le nombre de ses musées donne le tournis et nous avions que l’embarras du choix. De celui si intéressant de Freud à celui plus émouvant de Mozart en passant par l’étourdissant  Museumsquartier

IMG_2004Après une passionnante visite de l’exposition sur la création artistique de Monet à Picasso à L’Albertina, nous nous sommes rendu au Léopoldmuséum qui abrite l’une des plus importantes collection d’art moderne autrichien et notamment  les dessins et les originales silhouettes d’Egon Schiele.

IMG_2117De Vienne, Gustav Klimt est probablement l’artiste le plus emblématique et la figure de proue de son mouvement Art nouveau. Impossible de résister à l’attrait de son indécence artistique et de ses toiles éblouissantes d’or et de feu. D’une part avec sa célèbre Frise IMG_1950Beethoven qu’il faut admirer à la Sécession, ce lieu unique dont l’architecture est emblématique du mouvement artistique du même nom et de  l’effervescence des années 1900. Et puis j’aime tellement  sa devise apposée sur sa façade: « A chaque âge son art , à chaque art sa liberté ».

Bien évidemment une visite au sublime Musée du Belvédère s’impose pour y vibrer à nouveau devant le Baiser et la merveilleuse Judith.  

Klimt a aussi participé à la  décoration du riche Kunst historic museaum Wien dont les collections sont impressionnantes, presque  tout autant que son IMG_2010restaurant qui vaut le détour rien que pour son décor grandiose. 

Chaque toile de Klimt s’appelle désir et chaque musée de Vienne en possède au moins une,  c’est pour cela qu’il faut tous les visiter et le MAK nous a d’ailleurs réservé à ce sujet une belle surprise ! 

IMG_1915

 

Mais Vienne est aussi musicienne et plus de compositeurs célèbres y ont vécu que dans n’importe quelle autre ville.

La musique se fond littéralement dans l’air que l’on respire et notamment dans ses églises, lorsqu’on a la chance d’assister à un concert, comme dans la belle église baroque Karlskirche située sur la Kalsplatz, ou revoir Giselle, ce ballet encore plus magique sur écran géant en plein air. 

wien ballet (4)

Loin des demeures royales Vienne possède aussi ses quartiers éclectiques comme celui de Undertwasser Haus avec son architecture ondulante et colorée qui prend des airs de Gaudi.

IMG_2038Ce serait très présomptueux de penser que désormais Vienne n’a plus de secrets pour nous,

pourtant ce que je peux dire, c’est que lors de cette escapade estivale et avec un plaisir inégalable, nous nous sommes tant imprégnés de son ambiance et de sa beauté, que l’on pourrait presque y croire ! 

Mais l’Autriche n’a pas fini de nous séduire …. à suivre 

  

 


Les charmes discrets du pays catalan

Loin de l’actualité du monde et de l’effervescence de la croisette, la Catalogne était l’endroit idéal  pour  me  ressourcer. Cette région, qui commence approximativement en France aux alentours de Perpignan et qui s’étend jusqu’à Barcelone en Espagne a effectivement une tonne d’atouts.

senyera_castillet-1 Il suffit d’apercevoir son  drapeau traditionnel bien reconnaissable pour savoir que l’on se trouve sur le territoire catalan. Son origine est légendaire, basé sur le blason des comtes de Barcelone il affiche

images-1 9 bandes horizontales et flotte un peu partout avec ses couleurs qui rappelent l’or et le sang.

Cette belle région possède un climat exceptionnel et  un décor de rêve avec en France  le pic du canigou. Le point culminant oriental de la chaîne des Pyrénées est un sommet  magnifique très cher aux Catalans.

En France comme en Espagne, à cette époque de l’année la plupart des villages organisent fêtes et festivals.

gerona mai 2017 (1)Du 13 au 21 mai  c’était la fête des fleurs à Gérona en Espagne. Une occasion de découvrir cet événement enchanteur qui consiste à couvrir la ville de fleurs durant plusieurs jours. Des monuments aux patios en passant par les jardins, les compositions et les installations de fleurs sont époustouflantes de beauté et d’imagination, des créations qui jouent parfois avec des miroirs et  s’apparentent à des oeuvres d’art contemporain. Elles permettent surtout de faire découvrir les lieux historiques de la ville en les mettant merveilleusement en valeur.

C’était aussi le temps des cerises et en France, Céret « la capitale de la cerise » organisait sa fête annuelle. C’est une sorte de grand marché qui regroupent tous les producteurs où les cerises sont vraiment les plus belles. Avec de nombreuses animations dans les rues la ville se pare de rouge et vibre aux  rythmes des danseurs de sardane.

imagesDe nombreux artistes de Montmartre et de Monparnasse ont fait les beaux jours de Céret en venant y séjourner dès le début du XXè siècle et tous les peintre catalans de renommée internationale s’y sont donné rendez vous  : en 1953  au cours d’une fête organisé en son honneur Picasso dessine la célèbre « Sardane de la Paix » au Grand Café. En 1965  sur la place Picasso, Dali  annonce en grande pompe son mariage avec Gala. En 1966 Ben et ses amis y font un happening.  Enfin  en 1977 c’est  à sa demande que Joan  Miro y fera une exposition dans son Musée d’Art Moderne – le plus important des pyrénées orientales – qui retrace toute l’aventure artistique de la Ville.

colluiore mai 2017 (0) Collioure, j’y retourne toujours avec le même plaisir car rien ne change. Le charme magnétique des couleurs opère toujours. En 1906 pour Matisse c’est aussi  la fascination du site et avec son ami Derain la naissance d’un nouveau mouvement pictural  »le fauvisme ».  Ensuite Braque, Marquet, Dufy viendront les rejoindre et ensemble ils vont changer pour toujours la peinture avec leurs touches éclatantes, violentes et lumineuses,  ses teintes n’ont évidemment pas changé et elles continuent d’inon­der Collioure de leur merveilleux éclat. Un « chemin du fau­visme » a été élaboré dans le village sur les traces des artistes. Dans les rues, au château, sur le port, on peut retrouver les endroits où les peintres posèrent leur chevalet. Je vous assure l’émotion est garantie.

Mon dernier coup de coeur je le réserve pour le port de Saint Cyprien, car on peut y mettre les voiles au sens propre comme au sens figuré. D’une part c’est le port d’attache le plus important du golfe du lion et si vous êtes un navigateur dans l’âme vous allez y trouver votre dose de plaisir.  Si vous êtes un joueur de golf  de nombreux parcours vous donneront aussi l’exaltation que vous recherchez. Mais si comme moi ces activités ne sont pas votre tasse de thé, rassurez vous  d’autres vont combler vos attentes. unnamedSi la beauté des paysages va vous faire tout oublier c’est sa douceur de vivre qui va totalement vous séduire. Savourer une promenade au bord de la mer, faire son marché à la première heure ou  flâner sur une terrasse ombragée en sirotant un verre en bonne compagnie ne sont que quelques exemples pour vous permettre de mettre définitivement les voiles …

Articles plus anciens

My world tour of mythical cafes (version française publiée le 11 mars)

Mon tour du monde des cafés mythiques

Tentations, une irrésistible exposition

L’hiver en Andalousie, le paradis !

Le Portugal, un vrai régal !

From Denmark to Sweden

Copenhagen, la perle du nord

Art graphite |
Fans de Mangas à marseille |
Miaj fotoj pri nudeco |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CITRON VERT
| Raconte moi une Poupée
| Trapeze volubile